Date de la machine : Février 1968
Origine de la machine : Italie
Pays d'achat : France
N° de série : /
Puissance :  1000 W
Chaudière Thermoblock
Dimensions des joints :
Dimension du tamper : 58 mm
1 filtres 1T et 1 filtre 2T




Oui je sais, ce site est dédié aux machines à levier et je  me suis  égaré...mais pas tant que ça.
Avec happy on s'échange beaucoup de liens...pour contempler...souvent. Et puis on a déjà discuté du charme indéniable de ces petites Quick-Mill vintage qui peuvent passer parfois sur labaie Italienne ou ailleurs. Bon bref sans plus.
Et puis il n'y a pas longtemps à quelques jours d'intervalles, j'en vois une sur leboncanard, très originale, un modèle que je n'avais jamais vu. Toujours bon bref sans plus. Continuant mes recherches effrénées au sujet des leviers, je tombe sur une vidéo de l'incontournable Orphanespresso qui montre l'utilisation d'une de ces petites machines et sous le titre évocateur de "la machine qui voulait tuer les leviers" (un truc du genre) et en fait c'est juste de l'avènement de l'électroménager dans les cuisines fin 50 début 60 ou Quick-Mill promettait de venir remplacer les "vieilles" cafetières habituelles et autres leviers dont il est question. C'est juste l'ancêtre des silvia, oscar etc. que l'on trouve à présent dans les cuisines et qui facilite la vie de ses utilisateurs en n'ayant qu'à (presque) appuyer sur un bouton pour avoir un café. Le lien entre levier et machines "grand-public" était là, évident.
Du coup je me suis décidé. Tous les éléments étaient réunis pour que je lui trouve le moyen de lui faire une place et pour ça, ça va c'est petit, mais drôlement lourd. Pas de la camelote. Pourtant équipé d'un thermoblock, une pompe (de type thermo-nucléaire  ) je n'ai qu'une hâte c'est de l'essayer.
Pour finir cette machine se morfondait sur le site depuis plusieurs mois et c'est Augustin81 qui a eu l'extrême gentillesse d'aller me la chercher et me l'envoyer. Un grand Merci augustin 









Sur le site, ce n'est pas forcément très avenant et il n'y a que cette photo pour se mettre en appétit.
J'ai quand même demandé à la dame au téléphone si la planche visible était un morceau de bois rajouté pour maintenir d'aplomb une machine en piteux état...
Elle fut étonnée, indignée peut-être même outrée d'une telle question..bah quoi, ce n'est pas si évident.



Augustin m'a envoyé des photos avant son départ.



Plein de petites choses nécessaires

oh ça brille déjà !




Il m'a dit être étonné par la qualité de fabrication qui émanait de cette machine...
ah! on pouvait donc faire du thermoblock de qualité !?




Soigneusement emballée






Février 1968 A côté de la faemina, elle est petite ou
c'est la faemina qui ne l'est pas.
Sous la seconde basinelle,
celle du dessous de machine, un indice concernant son lien avec Quick Mill.







Inspection de la machine plus le nettoyage vont pouvoir commencer.
 Je suis déjà sous le charme, même si je ne connais pas la nature du bois...




Ah! voilà ce fameux thermoblock...
1kg400 à lui tout seul !







Alors,  le joint de coupe, ce n'est pas de la rigolade !
80 x 60 x 6...monstrueux




A partir de là les ennuis commencent.
-chauffe ok mais le moteur ne tourne pas, même s'il semble le vouloir...c'est bloqué, quoi.
Je démonte la pompe, enfin je passe un sacré moment à tenter de démonter cette fichue pompe,
les photos me diront pourquoi c'était si difficile à y arriver.
Et finalement fait tourner le moteur sans, c'est bon...avec pompe que nenni.






Système à la c*n que dire ?




Voilà une pompe de Quick-Mill entrainée par un gros moteur électrique qui fait de chouettes étincelles la nuit.




Que j'ai réussi à faire fonctionner à grande vitesse, mais pas à petite et
 qui se met à fumer de façon trop inquiétante pour laisser ça comme ça.

La raison aucune idée, mais la raison prime sur l'authenticité et je décide de mettre une pompe moderne,
après bien des essais infructueux.




La nouvelle pompe, de type Ukla de récupération


Le remontage peut commencer.




Pas trop de problèmes pour remettre
 les quelques fils.


Y'a pas, j'aime son look



Le petit tube devant est bien une évacuation du trop-plein d'eau de la (mini) bassinelle.



        Inters et voyants biens des 60'



Il reste malgré tout, toujours une petite inquiétude avant la mise sous tension.



Allez, je vous montre le tout premier tirage, pas terrible hein !

Il va falloir affiner la méthode, je reste confiant.